On est tous passé par cette première question pourtant simple en apparence, choisir son matériel DJ quand on est débutant.

Une fille qui écoute de la musique avec son casque audio.

Si tu te pose cette question, c’est que tu es enfin prêt à vouloir te lancer dans cette aventure qui est : devenir DJ !

Choisir son matériel DJ n’est pas si évident que ça, avec le large choix des catalogues, partant d’un simple prix d’une PS4 et qui peut monter jusqu’à trois fois plus que le SMIC !

Cela peut en freiner plus d’une et plus d’un. Surtout quand on vois les arguments commerciaux de chaque fabriquant de consoles DJ aux visuels qui font tout de suite rêver.

Mais à moins que tu sois sûr de toi, que tu crois qu’en investissant au départ plus de 1000€ et en utilisant les consoles de référence en club/festivals tu peux apprendre plus vite, je peux t’assurer que tu risque d’être déçu.

Ne t’inquiète pas.

À la fin de cet article tu sauras faire ton choix ou du moins tu auras toutes les pistes pour acheter la console qui te convient. Tu pourras apprendre et progresser sans être bridé !

Avec les différentes marques, les logiciels qui l’accompagnent et les différences de prix, je vais aujourd’hui t’expliquer comment choisir son matériel DJ. Je vais t’expliquer grâce à une méthode simple, efficace et pourquoi ce choix est si important pour bien pouvoir démarrer ton apprentissage afin de devenir DJ.

Voici les 5 étapes indispensables pour choisir ton matériel DJ quel que soit ton profil !

Étape 1 : Définir un budget réaliste


Une tirelire cassé avec des billets d'argent.

Définir son budget est sûrement le point le plus sensible. Pourtant il est essentiel.

Si tu arrives à définir ton budget, tu réduira certainement le nombre de choix au catalogue. Mais cela te permettra d’être moins noyé dans toute cette masse de produits.

Si tu détermine ton budget à l’avance, tu pourras ensuite mieux te projeter sur l’aspect technique. Quitte à revenir plus tard sur ton choix initial et le faire évoluer en cas de besoin.

Ce que je te propose de faire, pour commencer c’est de prendre une feuille et un stylo et tu vas écrire sur celle ci :

“BUDGET”.

Ensuite, commence à noter en dessous une fourchette de prix dans laquelle tu pourrais te permettre aisément d’investir. Quitte à y revenir plus tard. C’est seulement pour te donner une première idée.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Mixer en soirée : 5 conseils pour être prêt avant le jour J !

Exemple :

BUDGET.

- 300 à 500 €

Tu peux aussi mettre 250 à 600 € ou bien 800€ et plus. L’idéal c’est de définir une première idée de l’argent que tu es prêt à investir pour commencer ton apprentissage.

L’erreur classique à éviter : penser que le prix fait la qualité.

Le prix est souvent associé au luxe, à la marque en elle-même. Ce que tu dois savoir, c’est qu’il vaut mieux avoir un produit abordable que tu connaisse à 100%, plutôt que d’acheter un produit à la mode bourré de fonctionnalités et que tu n’exploite qu’environ 25% de ses capacités.

Tu as réussi à y voir plus clair sur ton budget ? Super.

Nous allons maintenant voir ensemble quel sera ton type d’utilisation.

Étape 2 : Déterminer le type d’utilisation du matériel DJ


On va considérer que ton objectif principal est de passer de l’utilisateur amateur à celui du semi-pro dans un premier temps.

Déterminer le type d’utilisation afin de devenir DJ permet de mieux connaître ses envies, ses objectifs, sa motivation. Cela te permettra surtout de trouver la catégorie de produits la plus adaptée à ton usage.

La feuille sur laquelle nous avons déterminé le budget va nous permettre de rajouter un point supplémentaire :

“UTILISATION”.

Tu vas pouvoir noter en dessous quelle sera ton utilisation selon ton profil : occasionnelle, régulière ou intensive.

Exemple :

UTILISATION.

- Régulière.

Cela peut paraître évident et tu pourrais très bien le faire de tête. Cependant, le fait d’écrire tout cela sur papier permet de poser les choses et d’appuyer ses idées. De voir où on en est. De ne pas se perdre quand tu vas arriver devant le nombre assez important de matériel DJ proposés à la vente.

Étape 3 : Faire le bon choix du support de stockage


Aujourd’hui, pouvoir se déplacer sans sa collection musicale est tout simplement impossible pour exercer une activité de DJ. Vous me direz, c’est logique.

Pour cela 3 choix possibles :

  • Le CD
  • Le vinyle
  • La clé USB / Disque dur

Par expérience, le choix le plus judicieux pour commencer sera la clé USB + disque dur.

La première raison pour laquelle je te le conseille fortement, c’est que tu pourras agrandir ta collection musicale facilement et très régulièrement.

Tu pourras utiliser la clé USB pour transporter tes toutes dernières playlists et sur le disque dur conserver une copie de ta collection musicale car on est jamais à l’abris d’une perte, d’un vol ou d’un dysfonctionnement.

Je parles une fois de plus par expérience. C’est toujours désagréable quand on se rends compte qu’on a passé toute une journée à préparer son mixe DJ et que le lendemain on se rends compte que notre compagnon de soirée se mets à faire des siennes sans raison apparente.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment mixer rapidement deux musiques en 5 étapes

Un coup de stress supplémentaire que l’on peut éviter.

Tu pourras l’éviter si tu applique ce petit conseil bonus :

Prévois deux clés USB en cas d’imprévus + un disque dur pour être serein que tu laissera chez toi dans un coin avec une copie à faire toute les semaines de ta collection musicale.

Tu me diras :

Oui d’accord c’est cool tout ça. Mais il y a tellement de choix de clés USB et de disques durs que je ne sais pas du tout quoi prendre.

Pas de panique. Je vais t’expliquer et te permettre de faire le bon choix.

Les clés USB

Je te conseille pour commencer des clés USB allant de 32 à 64 Go. C’est généralement suffisant pour transporter tes playlists et cela permettra aussi aux musiques d’être chargées plus rapidement dans les consoles DJ ainsi que dans les différents logiciels de mix.

J’utilise personnellement les clés USB de chez SanDisk qui sont très robustes, vraiment pas chères et qui tiennent dans le temps. Elles me suivent sur toutes mes prestations DJ. Mais vous pouvez tout à fait prendre une autre marque.

Le disque dur

L’étape du choix du disque dur est plus compliqué.

Il y en a pour tous les goûts.

Il existe deux formats de disques :

Personnellement j’utilise aujourd’hui le SSD pour deux raisons.

Ils sont extrêmement résistants aux chutes, chocs et aux vibrations que pourrais par exemple générer un sub en soirée. La deuxième raison est sa très grande rapidité de transfert et de lecture.

L’inconvénient du SSD c’est le prix qui est relativement excessif. À privilégier seulement si vous voyagez beaucoup et que vous l’emmènerez avec vous en soirée dans des endroits à risques.

Pour commencer je vous conseille de partir sur du HDD avec de préférence un stockage allant de 500 Go à 1 To (1000 Go).

Maintenant que vous avez pu choisir votre support de stockage, nous allons pouvoir aborder l’avant dernière partie de cet article pour que tu puisse enfin savoir comment choisir ton matériel DJ quand on est débutant.

Étape 4 : Choisir son contrôleur DJ


Un contrôleur avec du matériel DJ à côté pendant un DJ set.

Comme je l’ai annoncé en début d’article, il n’est pas indispensable de commencer en achetant du matériel DJ à plus de 1000€.

C’est pour cela que nous allons parler uniquement des contrôleurs DJ.

Un contrôleur DJ permet de rassembler l’équivalent de deux platines et une table de mixage en un seul et unique équipement.

Son avantage est qu’il est principalement peu encombrant, abordable en terme de prix et surtout il permet de se faire la main assez rapidement de par sa simplicité d’utilisation.

Il se connecte et parfois s’alimente uniquement à l’aide d’un câble USB à un simple ordinateur PC ou MAC, pour ensuite se contrôler avec un logiciel externe à la console. Cela réduit considérablement son poids de transport.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Quel format audio choisir pour sa collection musicale DJ ?

Pour choisir un contrôleur, le critère de choix très important est la carte son. Certains n’en n’ont pas et ce serait un peu dommage de devoir acheter une carte son externe pour pouvoir diffuser du son sur des enceintes.

Pour t’aider par rapport à ton budget de départ, j’ai sélectionné 3 contrôleurs que j’aime plus particulièrement et qui sont très complets pour commencer à devenir DJ quand on est débutant.

Pioneer DDJ-400 (309€)

Un contrôleur DJ de la marque Pioneer. Le DDJ-400
Si tu as un peu de budget tu peux opter pour cette solution qui contient les fonctionnalités essentielles pour mixer n’importe où quand tu démarres.

Pioneer DDJ 200 (133)

Pioneer DDJ 200
Si tu veux commencer, je te conseille ce produit parmi les 2 autres. Il est à la fois abordable mais également compatible avec un logiciel de référence utilisé pour les clubs/festivals et la majorité des DJs professionnels (logiciel rekordbox).

Pioneer DDJ-800 (829€)

Une photo vue du dessus du matériel DJ de la marque Pioneer. Le DDJ-800.
Si vraiment tu as le budget, que tu souhaites apprendre sur du matériel aux fonctionnalités presque similaires aux régies club/festivals et que tu veux te produire régulièrement, tu peux opter pour cette solution.

Bien évidemment, ce n’est qu’un guide et tu peux toi-même te faire ton propre opinion et faire tes propres choix.

Mais n’oublies pas de bien te rappeler ton budget de départ afin de mieux filtrer tes recherches dans les catalogues de vente de matériel DJ.

Étape 5 : Choisir son casque DJ


Un homme qui porte un casque sur ses oreilles.

C’est une partie souvent négligée quand on veut débuter en tant que DJ.

Quand tu commence à travailler dans ce secteur, tes oreilles sont tes outils de travail. Il faut les conserver dans le temps. Et cela passe par un bon choix de casque.

Un bon choix de casque, oui, ça veut dire quoi ?

Pour choisir ton casque, il faut que tu protèges un minimum tes oreilles. Je te conseille d’opter pour une bonne isolation des bruits extérieurs sans complètement t’en couper pour éviter d’être parfois déstabilisé en condition de live.

Mes collègues DJ avec lesquels je travaille et moi-même utilisons une référence en terme de casque DJ.

Il est très utilisé et recommandé mais également très robuste, pratique et permet une écoute de qualité. Ce qui n’est pas négligeable.

Sennheiser HD 25

Un casque audio de la marque Sennheiser (HD-25).
Il a la particularité d’avoir des oreillettes pivotantes pour rendre l’écoute possible à une oreille, ce qui est idéal pour une utilisation en soirée pour les DJs.

Nous verrons bien sûr dans un autre article comment utiliser tout ce petit matériel DJ. Mais dans un premier temps, attardez-vous sur le choix et le budget que vous souhaitez investir pour démarrer votre apprentissage DJ.

Ce guide est une aide que j’aurais aimé pouvoir lire à mes débuts. J’ai trouvé judicieux de vous proposer ce mini-guide afin de vous aider à y voir plus clair. Cela vous permettra de pouvoir ensuite passer à l’étape supérieure : apprendre à devenir DJ.

Si tu as des questions concernant des points spécifiques que je n’ai pas assez abordés ou d’autres détails, tu peux m’écrire en commentaire ou également m’envoyer un message via la rubrique contact. Je me ferais un plaisir de t’apporter mon aide.

PS : Je touche une petite commission si tu fais tes achats en utilisant mes liens Amazon présents dans l’article, cela m’aide à faire vivre mon blog, merci beaucoup si tu contribue à cela 😉

Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager

Laisser un commentaire