Choisir son format audio pour sa collection musicale DJ, une étape pas si simple.

Tu commences à télécharger tes premiers morceaux.

Mais au moment de passer à la caisse pour les télécharger, tu te sens perdu.

Quel format choisir ?

Est-ce que je fais le bon choix en choisissant tel ou tel format ?

Toutes ses questions, tu te les posent par peur de la qualité du rendu pendant ton mix.

Aujourd’hui je vais t’expliquer quels sont les formats audio à privilégier pour chaque profil DJ.

Ainsi, tu sauras t’adapter et faire le choix qui correspond à ton profil.

Il est important de prendre le temps de choisir le bon format, car trop de DJ négligent cette étape pourtant indispensable.

La qualité de tes morceaux peut avoir des conséquences sur l’image que tu donne dans tes mix et en public.

C’est comme en cuisine.

Tout le monde peut te faire un gâteau, mais s’il n’est pas bon, tu ne voudras plus en manger, il te dégoûtera.

Si ton public entend un mix de basse qualité, il ira voir ailleurs, il sera dégoûté et aura une mauvaise image de toi.

Voyons dans un premier temps les différents formats audio afin de les comparer et te donner leurs avantages et inconvénients.

Les différents formats audio

Formats non compressés

C’est le format utilisé par tous les professionnels du son et les audiophiles à la recherche du son de haute-qualité.

Je vais t’en citer deux.

Le format audio WAV ou AIFF

Ces deux formats ont les mêmes caractéristiques, à la différence d’un point.

L’un gère mieux les métadonnées que l’autre.

Les métadonnées, ce sont des informations contenues dans un fichier (ex: Titre, Artiste, Album, Tonalité etc.) qui te permettent de mieux les classer et les rechercher.

Ton logiciel DJ a besoin de ses informations pour les nommer correctement, au risque qu’il nomme ton titre par le nom du fichier.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Mashup : comment le créer en 5 étapes

Cela peut poser quelques problèmes et des pertes de temps lors du classement de plusieurs fichiers en même temps.

Parmi ces deux formats, le plus avantageux pour un DJ reste le format audio AIFF qui contient ses fameuses métadonnées.

Mais il faut savoir une chose, non négligeable.

C’est un format qui n’a subi aucune compression ni même aucune perte d’échantillons.

Le fichier conserve la qualité originale sortie du studio.

Ce qui veut dire que le poids de ton fichier sera conséquent.

Rassure-toi, je t’expliquerai plus tard dans l’article quel(s) format(s) choisir en fonction des différents profils DJ.

Il te faudra un disque dur avec beaucoup de capacité de stockage.

Il faudra privilégier le HDD et non SDD si tu ne veux pas vider ton compte en banque.

Ce format de haute-qualité a également un prix.

Et c’est le plus cher, il faudra débourser presque 2€ par morceau ou bien passer par la solution des DJ/Record Pool.

Pour te donner une idée, 50 fichiers te coûteront approximativement 100€ selon les plateformes de téléchargement.

Voyons ensemble les formats audio qui ont subi des compressions ou des pertes, mais qui te permettent quand même de les intégrer à ta collection musicale DJ.

Formats audio sans perte

Trop souvent, les DJ confondent les formats audio sans perte avec les formats non compressés.

Ils ont quand même des caractéristiques similaires.

Mais ils ont un point essentiel qui les différencient.

La compression.

Tu en retrouveras deux, qui sont les formats audio FLAC et ALAC.

Les formats FLAC et ALAC

Leur qualité audio reste intacte, tout comme les formats audio non compressés.

Mais ils subissent un traitement supplémentaire, une réduction de la taille du fichier.

Pour faire simple, le fichier est compressé quand il n’est pas ouvert et se décompresse lorsque tu veux lire le morceau.

Mais même s’ils subissent un taux de compression, celui-ci est plutôt faible et variable.

La taille du fichier reste toujours aussi grande.

Formats audio avec pertes

Ce qu’il faut savoir c’est que pour gagner de la place sur un fichier, il faut réduire sa taille.

Mais pour y arriver, il faut faire parfois quelques concessions.

La qualité.

Oui, les plus audiophiles d’entre vous vont me haïr, mais selon le taux de compression on peux obtenir une très bonne qualité de rendu.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Comment mixer rapidement deux musiques en 5 étapes

Ces formats audio avec pertes, il en existe 4 : MP3, AAC, WMA, OGG.

Je vais seulement te présenter les plus pertinents et les plus utilisés chez les DJ.

Le format MP3 ou AAC

Le plus utilisé par le grand public c’est le MP3.

Tu en as forcément entendu parler et il y a de grandes chances que tu en ai déjà téléchargé au moins une fois.

Le problème avec le MP3, c’est qu’on est pas sûr à 100% de sa qualité de compression.

Elle peut être variable et facilement truquée grâce aux nombreux logiciels de conversions qu’on peut trouver gratuitement.

Sa qualité est déterminée par son bitrate.

Plus sa valeur est haute, plus il y a de chances qu’il ai un bon rendu sonore.

La valeur la plus haute est 320.

Mais à quoi correspond cette valeur ?

Un fichier au format audio MP3 320kbps veut dire qu’il contient 320 données audio dans une seule seconde.

Le format WAV peut en contenir 1411.

Tu perdra en qualité à coup sûr par rapport à la copie originale du fichier, mais tu auras en contrepartie un gain de place conséquent sur tes disques durs.

Il se charge aussi plus rapidement sur les lecteurs et contrôleurs DJ.

Quel format audio choisir pour ta situation ?

Maintenant que tu as pris connaissance de tous ces différents formats, je vais te donner mes conseils pour choisir le bon.

Celui qui va te suivre pendant tous tes mixes.

Le format audio qui va correspondre à ton profil DJ.

C’est important de bien le définir car tu sauras précisément ce que tu devras ajouter ou non à ta bibliothèque musicale.

Tu réduira le risque d’avoir un son avec une qualité médiocre qui se fera ressentir auprès de ton public.

SITUATION 1 : tu es débutant et tu as un petit budget ?

Je te conseilles fortement le format MP3.

Un format dans lequel tu pourras faire des économies tout en bénéficiant d’une très bonne qualité sonore. (à condition de choisir le MP3 320kbps 😉 ).

Ton disque dur se portera aussi plutôt bien car il pourra accueillir plus de morceaux.

SITUATION 2 : tu as de l’expérience, quelques dates en soirées privées, bar/club

Pour cette situation, tu as le choix.

Le format audio MP3 sera avantageux pour toi car tu pourras gagner de la place sur tes disques durs tout en construisant chaque jour ta collection musicale.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   4 astuces simples pour trouver son nom de DJ

Le format WAV ou AIFF pourront être un bon choix si tu utilises un gros système de diffusion pendant tes mix.

Mais uniquement quand tu as une collection musicale un minimum remplie.

SITUATION 3 : tu es en contrat de résidence dans un bar/club ou autre…

Le format MP3 est le plus adéquat pour ce genre de lieu.

Tu dois continuellement mettre à jour ta collection musicale avec les dernières nouveautés et remix.

Il faut donc que tu ai un budget d’achat quotidien raisonnable concernant tes téléchargements.

Je te conseilles d’ailleurs les DJ/Record Pool qui te permettront de faire des économies et être constamment à jour dans tes playlist.

SITUATION 4 : tu es DJ producteur et tu joues pour des gros évènements (concerts/festivals…)

Pour ces genres d’évènements, le format MP3 est à bannir de ta collection.

Ton objectif est de jouer devant un public avec un gros système de diffusion.

En jouant avec ce format, ton mix ne sonnera pas assez fort et les ingés son vont te haïr à coup sûr !

Parles-leur du MP3, et tu vas vite voir leur changement de tête, ils ne supportent pas ça.

Tout simplement car les systèmes son sur lesquels tu vas être diffusé sont calibrés au dB près, à la fréquence près.

Et ton public mérite une qualité irréprochable.

Même dans ton réseau vis-à-vis des autres DJ Producteur tu seras bien vu.

Ils ont auront une image professionnelle de toi et pas quelqu’un qui télécharge ses musiques illégalement en MP3 par exemple !


Les 3 formats audio à privilégier pour un DJ

Pour arriver à retenir les informations essentielles, j’ai décidé de finir cet article par les 3 formats audio que tu dois vraiment privilégier dans ce secteur.

Le format :

  • WAV : pour bénéficier de la meilleure qualité audio possible.
  • AIFF : pour avoir un rendu sonore exactement comme le WAV mais avec la possibilité d’avoir des métadonnées sur tes morceaux.
  • MP3 (uniquement 320kbps): pour débuter avec un budget de téléchargement raisonnable, tout en bénéficiant d’un rendu sonore acceptable pour des “petits” évènements réguliers.

Quel format utilises-tu pour remplir ta collection musicale DJ ?

Si tu as aimé l'article, tu es libre de le partager

Laisser un commentaire